chemtrails-suisse.ch - Accueil  


Une information non-dévoilée ?

Ces traînées blanchâtres qui défigurent l'horizon sont-elles de simples traces de condensation ?

Depuis quelques années  des observateurs rapportent que certaines traînées d'avions qui sont visibles dans le ciel ne sont pas de simples traces de condensation. Le silence total de nos autorités ainsi que l’absence d’informations dans les médias traditionnels laissent planer un doute de suspicion compréhensible quant à la véracité de ces faits. [Lire une réponse "officielle" reçue de nos autorités]

Pourtant, en septembre 2004 dans son journal, la Fondation Franz Weber dénonce ce qu’elle appelle le "chemtrailing"* et demande au conseil fédéral des éclaircissements sans réserve sur ce phénomène et ses effets sur l’environnement et la santé des hommes et des animaux et sur les produits nécessaires à la plantation comme par exemple les graines de cannabis. [Télécharger l'article]

Il est à relever que, dernièrement, M. Météo Suisse romande, Philippe Jeanneret, s’est également interrogé sur cette question dans son blog sur tsr.ch. [Visiter]

Ce sont des observations personnelles et répétées de chemtrails dans le ciel suisse romand qui ont motivé la création de ce site internet. Notre but est de diffuser des informations simples et rationnelles et surtout de ne pas perdre de vue l’essentiel: les faits! De nombreux sites se font l’écho de la présence de chemtrails de par le monde et c’est tant mieux car, étant donné qu’aucun média important n’a jamais abordé le sujet, il se voit relégué au rang de rumeur et de légende urbaine. Il est facile dès lors de ne pas y prêter attention, de rejeter "ces idées" et de parler de "théories de conspiration".

Ouvrez les yeux! Regardez par vous-même ce qui se trame dans le ciel! Il n’y a de meilleur argument pour se convaincre que d’observer personnellement ces mouvements aériens inhabituels.

Cette pratique scandaleuse n’est pas de la science-fiction. En 1991, un brevet déposé aux Etats-Unis, connu sous le nom de "patente Welsbach", propose un moyen de diminuer le réchauffement climatique de la planète. Ce procédé consiste à épandre par avions dans l’atmosphère un mélange de polymères, de sels de baryum et de poudre d’aluminium!

En mars 2004, suite à des pressions de citoyens hélvétiques et faisant suite à une requête du parlementaire R. Rechsteiner, le département fédéral de l'environnement a admis que "un certain nombre d'idées existent qui montrent comment il serait possible de réduire le réchauffement global par des moyens techniques, au moins à court terme". Mais ces idées s'est empressé d'ajouter le bureau du département "ne sont pas plus que théoriques, nous ne sommes pas au courant d'applications pratiques de ces méthodes, chez nous ou à l'étranger". [Télécharger l'article]

En juillet 2004, une ancienne membre de la direction de Greenpeace Allemagne y ayant travaillé pendant 6 ans, Monika Griefahn, dirigeait le Comité pour la Culture et les Médias du Parlement fédéral allemand quand elle a répondu à une lettre de deux contestataires des chemtrails déclarant : "Je suis fondamentalement en accord avec vos inquiétudes. Au lieu de faire un effort concerté et déterminé pour réduire les émissions de gaz à effet de serre à travers le monde, divers genres d'expériences sont effectuées dans l'athmosphère de la terre dans le but de guérir les symptômes".




* Chemtrailing: provenant de l’anglais. Contraction du mots contrail qui signifie traînée de condensation et de chemical pour chimique (chemtrail=trainée chimique). Action d’épandre par avions des substances chimiques dans l’atmosphère.


©2006 chemtrails-suisse.ch